2012 - FEMME DE L'ANNEE


Vidéo réalisé par MONACO INFO

Maria Betti et Françoise Bardon remportent le Prix Monte-Carlo Femme de l’Année 2012

Maria Betti et Françoise Bardon remportent le Prix...

 

Photo de gch à drt: P. Atchugarry, C.S. Colman, Ornella Barra (Alliance Boots), F. Bardon-Uribe,M. Betti, S. Eisenberg, M. Lefebvre, M. Vinci-Corsini, J. Giannotti et S. Valeri, (ft.©M. Gander/NewPress7)

Ce sont la Française Françoise Bardon-Uribe et l'Italienne Maria Betti qui sont les gagnantes de la première édition du Prix Monte-Carlo Femme de l'Année, sponsorisé par Alliance Boots, qui a eu lieu au Sporting d'Hiver. Une soirée originale, dans un cadre magnifique, celui des précieuses œuvres d'art de l'exposition Point Art Monaco (dîner à côté d'un Parmigianino ou d'un Tiepolo n’est pas vraiment habituel!).

 

 

Colman-Bardon-Barra.jpg

Betti Giannotti.jpg

Les gagnantes sont respectivement engagées dans le domaine humanitaire et dans le domaine des sciences. Françoise Bardon Uribe (pht à gch) a créé depuis 1996 cinq ludothèques en Colombie, avec l'aide de l'Association monégasque Mission Enfance, le tout dans des zones où les enfants sont maltraités, abandonnés à eux-mêmes, réduits en esclavage ou à la merci du cartel de narcotrafiquants. La Professeur Maria Betti (pht à drt), a reçu le prix pour avoir fait connaitre les laboratoires de l'AIEA (l’Agence Internationale de l'Energie Atomique), qu’elle dirige depuis 4 ans et pour avoir créé au sein des laboratoires le Centre International de Collecte d’Etudes sur l'Acidification des Océans. 
sala Poin Art MC.jpg

Pour sélectionner les deux vainqueurs le jury était formé de: Stéphane Valeri, ministre de la Santé et des Affaires Sociales de Monaco; Cinzia Sgambati-Colman (Présidente de la commission, créatrice du prix); Marietta Vinci Corsini, antiquaire et administrateur unique GIE - Point Art Monaco; Smadar Eisenberg, Présidente AOPMC (Les Amis de l'Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo); Simone Pastor, mécène de l'art; Marzia Lefebvre, entrepreneur; José Giannotti, agent général d'Assurance Generali. C’est le sculpteur uruguayen Pablo Atchugarry qui a créé tout particulièrement les très jolies statues représentant la femme idéale, des œuvres en bronze patiné. Pablo Atchugarry vit depuis des années sur les rives du lac de Garde et travaille avec les carrières de marbre des Alpes Apuanes où il sélectionne les blocs dont sont issues ses merveilleuses œuvres monumentales. 
Atchugarry Pablo.jpg
C’est le sculpteur uruguayen Pablo Atchugarry qui a créé tout particulièrement les très jolies statues représentant la femme idéale, des œuvres en bronze patiné. Pablo Atchugarry vit depuis des années sur les rives du lac de Garde et travaille avec les carrières de marbre des Alpes Apuanes où il sélectionne les blocs dont sont issues ses merveilleuses œuvres monumentales.  
Mastrini M.jpg
La soirée a été animée par un petit concert du maestro Maurizio Mastrini (photo), un musicien hors du commun. Maurizio Mastrini, de Pérouse, un jour il s’est réveillé avec le souvenir du rêve qu’il avait fait durant la nuit: Bach lui disait de jouer sa musique en partant de la fin. Et il en est ainsi depuis quelques années; il répand dans le monde la découverte de nouvelles harmonies écrites depuis des siècles, mais jamais entendues, de Bach et d'autres compositeurs extraordinaires.